Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 12:16

Le ruisseau près de chez moi est tombé à sec en juillet dernier....  

Opération têtards

Des centaines de têtards se sont retrouvés emprisonnés dans des trous d’eau, j’ai donc décidé de leur venir en aide.

Sale temps pour les têtards...

Sale temps pour les têtards...

"Au secours, on est bloqué !"

"Au secours, on est bloqué !"

Armé d’une épuisette et d’un aquarium, j’ai collecté les têtards prisonniers pour les emmener, en amont* ou l’eau coulait encore (*le ruisseau passe sous terre).

Les armes du secouriste

Les armes du secouriste

L'aquarium se remplit...

L'aquarium se remplit...

Beaucoup de têtards sauvés

Beaucoup de têtards sauvés

En tout c’est une centaine de têtards que j’ai pu sauver ainsi que deux tritons.

Relachés !

Relachés !

18 juillet 2013 4 18 /07 /juillet /2013 21:27

Juillet, les jours sont encore longs. J’ai passé une bonne partie des dernières semaines écoulées à prospecter pour rattraper un peu le retard…la météo de mai et juin n’a pas aidé à bien connaître le terrain et les habitudes des animaux !

 

Le programme est le suivant : repérage le matin les week-ends, le soir en semaine. Pas vu de cerfs mais en revanche, chevreuils, lapins, lièvres et pies-grièche écorcheur sont bien présents ! Toutefois, les lieux d'observation de ces animaux ne m’ont pas permis d’exploiter pleinement ces découvertes pour les transformer en affûts : trop loin de la maison, trop dangereux, propriété privée, décors peu propices,…

 

Un soir cependant, en rentrant en voiture, je tombe sur une petite famille de renards, la mère et ses deux petits (je suppose…) qui mulotent dans un champs fraîchement fauché en lisière,…, à deux pas de chez moi. Belle opportunité mais la lumière ayant déjà bien déclinée, ce ne sera pas pour ce soir.

Vue sur la clairière aux renards

Vue sur la clairière aux renards

Après quelques jours, je me décide enfin à retourner à cet endroit, une heure avant l’heure supposée de sortie des animaux. Première déconvenue, le terrain. Le pré est sur une colline et il est difficile de trouver un point d’affût qui permette de tout voir, sans être vu. Je trouverai plus tard une solution à laquelle je n’avais pas pensé…

Deuxième problème, l’endroit est infesté de moustiques, plus de 50 de ces bestioles tournent autour de moi en permanence dans un bourdonnement insupportable, je suis sans cesse harcelé, en dépit d’un spray répulsif censé être efficace. Heureusement j’ai prévu plusieurs épaisseurs : chaussures de randonnée, chaussettes, treillis, sweat camouflage + blouson, gants, cagoule et casquette : pas un cm2 de peau n'est à découvert. En dépit de cet équipement sous lequel je commence à avoir très chaud, certains moustiques réussissent à me piquer à travers mes vêtements (les gants).

Cagoule et caquette-filet : double protection contre les moustiques

Cagoule et caquette-filet : double protection contre les moustiques

C’en est trop ! Cela fait une heure que cela dure ! Tant pis pour les renards, je trouverai une autre solution ou un autre endroit…

En rentrant à la voiture, j’aperçois une boule de poils sur ma droite. Un jeune renard est sorti du bois et "mulote". Par réflexe, je me couche sur le sol et attend. Après quelques seconde, je progresse lentement au ras du sol et prend quelques clichés. Mais le bruit des déclenchements semble le déranger et il rentre tranquillement dans le bois.

Mulote à gauche...

Mulote à gauche...

mulote à droite...

mulote à droite...

Clic-clac, je suis repéré...

Clic-clac, je suis repéré...

Je me dit qu’après tout la soirée n’était pas si mauvaise et continue à rentrer. Soudain je m’appercois que le pré en contrebas offre une vue dégagée sur l’ensemble de « la colline aux renards » et une haie me permettra de me cacher. C’est la qu’il faut se positionner !

"Pause"

"Pause"

"Play"

"Play"

En prévision d’un prochain affût, je décide de longer le près pour trouver le meilleur endroit. Soudain une flèche rousse passe devant moi, un adulte cette fois-ci, j’imite le cri du mulot pour l’intriguer et elle s’arrête le temps pour moi de déclencher. La renarde repart aussi vite qu’elle est arrivée et va se cacher dans le bois pour appeler ses petits ou plutôt les prévenir du danger en jappant pendant assez longtemps. Intrigué, le chevreuil du coin pointera même le bout de son nez pour voir ce qu’il se passe puis s’enfuira en jappant lui aussi un vrai concert !

Pour résumer, une belle soirée avec les enseignements suivants :

  • L’importance du repérage (et pas forcément utile d’aller très loin…)
  • Bien se préparer pour ne pas déranger
  • Pas de très belles photo mais de beaux souvenirs

A bientôt !

instant-sauvage - dans renard
commenter cet article
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 19:05

Il y a des week-ends comme celui-la ou on ne regrette pas de s'être levé tôt !

 

Tout d'abord, ce sont les huppes fasciée qui se laisseront entendre avant de se laisser voir. Trois huppes au total !

 

Il faut dire que le paysage est particulièrement favorable aux huppes fasciées : près, haies, rangée de vieux arbres et élevage bovin, bref un paradis pour ces magnifiques oiseaux.

 

coin a huppe

Beau coin pour installer un nid de huppe

 

huppe fasciée

La huppe, comme ici au loin, aime se percher sur les piquets de clotures 

 

A son tour, en passant devant un petit point d'eau, une aigrette garzette est en chasse, je ralentis en passant pour la photographier...

 

aigrette garzette

Je t'ai vu !

 

Enfin, détour sur un coin à guêpier sur lequel je n'ai rien vu la veille, la faute aux innondations avais-je pensé. Mais coup de chance, ils sont bien revenus ! Un couple contre deux habituellement, peut-être les autres sont-ils en vadrouille ?

 

guepiers roanne

 

A bientot !

18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 19:58

Alors que je rentrais d'une sortie photo, je suis tombé sur ce cadavre encore frais de pic vert, qui n'était pas la lors de mon passage le matin même. Encore plus dommage en sachant qu'a cette période les petits sont encore au nid et attendent d'être nourris,...eux aussi sont condamnés.

 

pic vert écrasé danger de la route levez le pied

 

Alors levez le pied, un bon nombre de chocs pourraient être évités.

 

PS : ce n'est pas un vers qui sort de sa bouche mais sa langue. Les pics et notamment le pic vert a une très longue langue qui lui permet de se nourrir.

29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 19:19

Quelques vidéos insolites d'animaux glanées pour vous sur le web.

 

Tout d'abord un grizzly qui goute à une Go-Pro...

      GoPro dans la gueule d'un grizzly - Insolite

Ensuite une biche heurtée par un bus...impressionnant !

      Biche vs Bus - Video

Ici, un chasseur attrappe à la volée un oiseau, bon reflex !

 

Un chasseur attrape un oiseau à main nue - Vidéos humour

Un inconscient (et ivre) charge un éléphant...honteux


Un homme ivre charge un éléphant - Koreus

Un aigle pêcheur vole la poisson à un pêcheur

Un aigle vole un poisson à un pêcheur - Streaming

16 mai 2013 4 16 /05 /mai /2013 18:24

De retour après une période d'absence mais pour la bonne cause : découverte de nouveaux spots photo, dont un très intéressant avec un ruisseau qui coule au milieu d'une forêt, un endroit magique !

 

L'occasion de tester la pose lente,...pas concluant notamment à cause du soleil...

 

le ruisseau

 

Voici deux rencontres au hasard de mes allées et venues le long de ce cours d'eau

 

Une salamandre jaune et noire, certainement venue pondre :

 

Salamandre au ru blanc

 

Une grenouille de couleur rousse (agile?) :

 

 Grenouille au ru blanc

 

Pas vu de cincle (pas encore), mais le milieu est favorable, en revanche le pélerin s'est laissé apercevoir sur ce site.

 

A bientôt !

19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 19:30

Il y a deux semaines, j'ai eu la chance de pouvoir observer et photographier un chat sauvage.

 

Attention, il s'agit bien d'un chat sauvage (Felis silvestris) qui est une espèce de félin et non pas d'un chat haret, chat domestique retourné à l'état sauvage.

 

chat sauvage blog

"Mon" chat sauvage, ... bien repérable dans la neige...


Certains critères, comme la taille, le pelage permettent d'identifier et surtout de différencier le chat sauvage de son cousin le chat domestique.

 

Les chats harets, eux, sont des chats domestiques qui sont retournés à l'état sauvage. La video ci-après montre à quel point ils peuvent retrouver leurs instincts de chasseurs : magnifique !

 

 


chat errant attaque pigeon par TheAppli

7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 19:26

En attendant la suite...beaucoup de lectures nature en cours, du tri de photo...une vidéo impressionante du plus gros carnivore terrrestre !

  


Koreus.com

 

Bonne année photo nature !

 

PS : problème avec l'insertion de la vidéo donc, cliquez sur le lien ci-après pour la voir : http://www.koreus.com/video/cameraman-cage-vs-ours-polaire.html

instant-sauvage - dans Insolite
commenter cet article
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 11:23

J'ai tendance à vous présenter ce qu'il y a dans mon sac-à-dos photo, mais vous ai-je déjà parlé de mon/mes sac-à-dos photo ?

 

J'ai commencé, il y a 5 ans, par un sac-à-dos photo Lowepro slingshot 200 que je trouvais très pratique... au début. La durée de mes séances photos s'allongeant, j'ai très vite mal supporté le poids sur une seule épaule.

 

sac a dos slingshot lowepro

Sac à dos photo Lowepro slingshot 200 

 

 

Je suis donc passé à un sac-à-dos photo à deux bretelles, le sac-à-dos flipside 400 AW en l'occurence, toujours de chez Lowepro, (version noir et vert svp pour optimiser le camouflage ). En plus j'ai pu l'acheter chez B&H lors d'un séjour à New York !

 

Soyons clair, après plus de 3 ans d'utilisation intensive, je ne reproche presque rien à ce sac-à-dos photo bien au contraire : confortable, spacieux, intérieur modulable, quelques rangements pour les effets personnels, housse de protection antipluie intégrée et efficace et surtout le système flipside qui rend votre matériel imperméable au vol et permet de dégainer rapidement.... seul le porte trépied, s'il convenait avec mon monopode n'est pas confortable avec le "trepied + rotule" (pendulaire) montée (il suffit cependant de placer le tout sur le dessus, moins pratique...mais ca tient !).

 

sac a dos flispside 400AW lowepro

 

Vous trouverez un test complet du lowepro flipside 400 AW ici  test avec lequel je suis 100% en phase.

   

Pourquoi changer, me direz-vous ? Tout simplement parceque mes besoins ont évolué et qu'aussi mon matériel s'est au fil du temps étoffé. Il devenait fastidieux de vider le sac du matériel photo-nature, et de le remplir avec du matériel correspondant à d'autres besoins/sorties : vacances, portraits,...voir même sortie de courte durée pour laquelle je ne voulais pas me charger.

 

Après de longues séances de recherche sur Internet et en magasin, j'ai donc opté pour un nouveau sac photo, et aujourd'hui, je souhaite vous présenter le petit dernier, le Lowepro Flipside Sport 15L AW.  

 

Je cherchais un sac-à-dos photo photo moins volumineux, mais avec les mêmes qualités de mon fidèle Lowepro flipside 400 AW. Bref, une version plus light pour des sorties de plus courtes durées (moins préparées) et pas forcément en "outdoor" ou pour emporter en voyage (le 400 AW est pourtant accepté en soute, mais à vérifier avec votre compagnie aérienne) mais tout aussi robuste que l'ancien. Le voici en quelques photos...

 

   Lowepro flipside sport 15L AW 1

 

J'ai hésité avec d'autres modèles récents eux aussi et qui faisaient la part belle aux rangements personnels (toujours dans la gamme sport de chez Lowepro), mais j'ai opté pour le Lowepro Flipside Sport 15L AW en prévision du transport de plusieurs focales (en fait d'un 300mm (pas testé encore  )et d'un 17-70mm).

 

Son look est plutôt sympa , ce qui ne gache rien, en effet, Lowepro nous donnait jusqu'à présent des sac-à-dos photo plutôt austères : le noir et le gris dominaient. J'avoue que le bleu galaxie est assez séduisant (il existe aussi en orange bien pétant !) et vous ne passerez pas pour le photographe de base mais pour n'importe quel touriste ce qui peut éviter des problèmes de vol (oui je suis aussi paranoiaque...).

 

Lowepro flipside sport 15L AW 4

 

Première surprise à la réception, il n'est pas si petit que cela ! La couleur elle est bien conforme aux photos (ce bleu galaxie est vraiment...cool). Il est assez "profond" (permet de caser facilement un appareil avec grip !). Autre surprise, pas de soucis pour transporter mon trépied et sa rotule pendulaire grâce au système spécifique ! C'est le sac-à-dos photo qu'il me fallait pour des sorties plus courtes ou même en ville pour faire autre chose que de l'animalier.

 

Les plus du Lowepro flipside Sport 15L AW

  • Le look et la couleur
  • Le système de porte trépied (même avec le mien qui est haut et sa rotule pendulaire)
  • Le système flipside dont je suis définitivement fan
  • L'ingénieux système de poche à eau
  • Housse anti-pluie
  • Housse de protection interne
  • Intérieur du sac amovible (vers de versions évolutives de sacs à dos ?)

Les moins du Lowepro flipside Sport 15L AW

  • Son prix
  • Pas ou peu de place pour les rangements personnels (mais bon on se débrouille quand même)
  • Poche à eau non fournie, quand même Lowepro, pour le prix, tu exagères !
  • Sangles de hanche un peu "brut de pomme"...et donc pas aussi confortable que celle de mon fidèle flipside 400 AW

Allez, en bonus quelques photos du sac en utilisation en vacances en grèce, ou il a bien rempli son job !

 

sac a dos lowepro flipside 15L sport

 

  sac a dos lowepro flipside 15L sport en grece

 

 

12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 14:36

Seuls au monde

 

Canards colvert sur la glace

Présentation

  • : Instant Sauvage
  • Instant Sauvage
  • : Aventures photos-natures entre la côte d'or et la loire.
  • Contact

Ma galerie sur Flickr

flickr